La Factory #15 : Perc, Fabrizio Rat (live

Regarts Asso présente : La Factory #15 Références du paysage Techno toulousain depuis plus de 6 ans, les soirées FACTORY reviennent pour une nouvelle saison frénétique ! Pour cette 15ème édition, nous mettons un point d'honneur à aiguiser votre curiosité avec deux head-liners et un live exclusif : le géant Perc, Fabrizio Rat - La Machina (Live) et Vatican Shadow (2h Hybrid Set). Arnaud Chabert/Culturalis sera en charge du warm-up ! Scénographie, Vjing et retransmission en direct des faits et gestes des artistes seront mis en place par Move Your Finger. On vous aura prévenu, ce retour des Factory au Le Bikini restera gravé dans les mémoires ! ▬▬▬ ■ Perc - Perc Trax, CLR, Stroboscopic Artefact - UK ■ Pilier incontesté de la Techno industrielle et boss de l’immense label Perc Trax, il est surement l’une des plus grande référence de la scène underground. Ses multiples représentations à Toulouse l’ont confirmé mais il n’en a jamais assez : le britannique revient en mettre une couche et ça va faire mal ! SC : bit.ly FB : bit.ly Vidéo : bit.ly ■ Fabrizio Rat - La Machina (Live) - Blackstrob, Invovle - IT ■ Bouleverser l’idée de « Live » en club comme personne ne l'avait fait avant, tel est le défi relevé par Fabrizio Rat : main droite sur son piano quart de queue et main gauche sur ses machines. Autrement dit, ce véritable homme-machine projette le piano, instrument classique et romantique par excellence, dans sa vision hypnotique et Acid de la Techno. Aujourd’hui, ses performances font l’objet d’une telle convoitise que l’italien enchaine les dates dans les plus grands clubs de France et d’Europe. Au-delà du Live, une expérience unique brisant toutes frontières entre musique acoustique et électronique vous attend ! SC : bit.ly FB : bit.ly Vidéo : bit.ly ■ Vatican Shadow (2h Hybrid Set) - Hospital, Ostgut Ton - US ■ Dominick Fernow aka Prurient, performe et produit en parallèle sous...

Stephan Eicher & Traktorkestar - Bikini, Toulouse

Après avoir partagé la scène avec une collection d’automates, Stephan Eicher reprend la route en compagnie d’une fanfare explosive et d’une virtuose du beat-boxing. Habitué des projets décalés, il revient avec un spectacle construit autour d’un secret personnel qui remonte à l’année 1978 et l’emmène pour une série de concerts en Suisse et en France. En septembre 1978, Stephan monte dans le train de nuit Berne-Paris… 40 ans plus tard, il est enfin rattrapé par un secret du passé… un conte de fée où il est question de séparations et de retrouvailles… une histoire de famille nombreuse, dans laquelle douze frères et leur unique soeur se demandent bien qui est ce monsieur qui leur supplie de jouer encore plus vite et encore plus fort. Fasciné par les expérimentations artistiques et cherchant toujours à se réinventer, Stephan Eicher s’entoure des musiciens du Traktorkestar et de la Bernoise Steff la Cheffe pour raconter une nouvelle histoire. Ensemble, ils forment une famille recomposée tout à fait inédite et préparent un voyage musical qui les conduira l’an prochain dans quelques dizaines de villes. Départ samedi 20 janvier à Meyrin (concert complet). stephaneicher.com * * * LINE-UP Stephan Eicher chant et musique Traktorkestar Balthasar Streit / trompette - Charley Wagner / trompette - Sam Wuergler / trompette - Simeon Schwab / saxophone alto - Thierry Luethy / saxophone ténor - Stefan Hodel / trombone & corne ténor - Maro Widmer / trombone & corne ténor - Matthias Baumann / trombone & corne ténor - Juerg Lerch / hélicon - Fabian Haenni / percussions - Samuel Zingg / caisse claire - Philippe Ducommun / grosse caisse Steff la Cheffe beat-boxing

SCH - Bikini, Toulouse

Sch Mathafack Originaire de Marseille, SCH a commencé le rap à 15 ans et s’est fait connaître sur la scène locale en auto-produisant ses projets avant d’être repéré par Lacrim qui l’invita sur son album. Après avoir connu un énorme succès avec sa mixtape « A7 » (triple platine) et son album « Anarchie » (double platine), dont on retient les singles « A7 », « Gomorra », « Fusil », « Je la connais », « Anarchie » et « Allo Maman » , SCH revient avec un nouvel album : Deo Favente. Ce nouvel opus met en valeur la plume originale et le sens de la mélodie de l’artiste. Le street single « Comme si », au rap aiguisé, sorti le 7 Avril 2017 marque le retour de SCH près d’un an après la sortie de son dernier album. SCH, tout le monde en parle, tout le monde le veut ! + de 340 millions de vues sur YouTube + de 270 millions de streams Première mixtape « A7 » certifiée triple platine Premier album « Anarchie » certifié double platine Nouvel album “Deo Favente” déjà disque d’or. Une originalité sans faille tant dans son rap que dans son style.

Boussole 5 Anniversary Party feat. Chaos In The

5 ans putain ! Le 26 Janvier prochain on rassemble la team au complet dans ce très cher Bikini, et pour que la soirée soit encore plus belle on y invite le duo le plus chaud d’Angleterre, Chaos In The CBD ! 🔥 Chaos In The CBD (Rhythm Section, YAM Records, In Dust We Trust - NZ, Londres) Sous l’alias Chaos In The CBD se cachent Ben & Louis, deux frères originaires d’Auckland en Nouvelle Zélande, désormais installés à Londres. Passés par les labels Youngunz, Church, CLEKCLEKBOOM, et plus récemment Rhythm Section et YAM Records, ils sont maintenant à la tête de leur propre label, In Dust We Trust. On retrouve dans leurs nombreux morceaux un groove chaud bien à eux, subtil mélange de house 90s, jazz, et de sonorités plus deep et percussives. Derrière les platines leurs sets tranchent avec leurs productions. Selectors respectés au sein de la scène underground mondiale, ils sont imprévisibles, à l’aise sur tout les styles et plein d’énergie. Classic house des 90s, disco, funk, mais aussi des choses plus musclées si l’ambiance le veut! Il nous tarde de découvrir ça tous ensemble. Une grande joie pour nous de les accueillir au Bikini pour leur première date sur Toulouse ! facebook.com soundcloud.com residentadvisor.net 🔥 Boussole Records ALL STAR : Mangabey KHALK M&C Kendal 4A97 FaCIL Filiber soundcloud.com boussolerecords.bandcamp.com facebook.com Visuel : Romain Danos Vendredi 26 Janvier 2018 23h00 • 05h30 Interdit -18 ans Le Bikini rue Théodore Monod 31520 Ramonville-Saint-Agne Earlybird : 10€ (+ frais de loc.) sur bit.ly Préventes : 12€ (+ frais de loc.) SP : 14€ Partenaires : Trax Magazine - fr.traxmag.com Greenroom - greenroom.fr WEMUSICMUSIC - wemusicmusic.com Clutch Toulouse - clutchmag.fr

Rone - Le Bikini / 27.01.18

Rone @ Le Bikini | samedi 27 janvier | 21h00 ___ En même pas 10 ans, le producteur français Rone s’est imposé comme un acteur majeur de la scène électronique française, grâce à un univers original où la douceur des mélodies peut chavirer à chaque instant dans l’expression libératoire des machines. Les albums « Spanish Breakfast » (2009) et « Tohu Bohu » (2012) ont révélé la sensibilité de ce musicien autodidacte débordant de créativité, d’enthousiasme et de personnalité, tandis que « Creatures » (2015) a davantage ouvert la voie aux collaborations avec des artistes comme Etienne Daho, Bryce Dessner, Frànçois Marry de Frànçois and The Atlas Mountains, Pedro Soler & Gaspar Claus mais aussi Yael Naim, Jean-Michel Jarre, etc. Ancien élève de cinéma, Rone a aussi développé un univers visuel riche et singulier en sachant s’entourer de créateurs inspirés aussi bien pour ses pochettes que pour ses clips. Sur scène, la musique de Rone prend toute son envergure et se vit comme une véritable expérience. Au fil des années, il a su conquérir le cœur du public avec ses lives exceptionnels aux quatre coins du monde, se produisant aussi bien en festivals que dans de grandes salles prestigieuses. Avec « Mirapolis », Erwan Castex ouvre un nouveau chapitre peuplé de rencontres inédites, à commencer par celle avec Michel Gondry à l’origine de la pochette de cet album. En parallèle, il entame une longue tournée durant laquelle le public pourra découvrir ses nouvelles créations et entendre les morceaux incontournables qui ont fait le succès de Rone. ___ Locations : Préventes | 26€ Guichet | 27€

Disiz La Peste - Toulouse, Bikini

Disiz La Peste Disiz a 38 ans, a sorti son premier disque alors que débutait le nouveau millénaire, il n'a jamais accepté d'être catalogué. Après sa trilogie entamée en 2012, “Lucide”, “Extra-Lucide” et “Transe-Lucide”, après “Rap Machine”, sorte de retour aux sources sans fioriture en 2015, Disiz enchaîne avec un album inclassable et déroutant : PACIFIQUE. “Pacifique” est un disque populaire, dans son sens le plus noble. Il raconte des choses de la vie, il égrène des sentiments du quotidien, il ne prend pas ceux qui écoutent pour des cons. Ici, le rap, l'électro, la pop, même le zouk, fusionnent pour accoucher d'un style unique, qui n'a pas besoin de nom. Un style qui a de quoi fédérer les générations, les rivalités, les Humains. Disiz, quand il parle de son disque et de lui, peut citer Saint Just, Schopenhauer, Hemingway, Céline, Tolstoï, Spinoza, George Michael, Madonna, Michael Jackson et Prince, la série d'anticipation Black Mirror comme Drogba ou un anonyme. On avait découvert Disiz la Peste surtout avec le titre “J'Pète les Plombs”, détournement sensible du film “Chute Libre”. Aujourd'hui, il est encore là-dedans: le refus de l'injustice, la frustration de subir sans pouvoir répondre. Disiz n'aime pas les forts qui ne s'en prennent qu'aux faibles, tout comme il n'aime pas les lâches. Billetterie : > digitick.com > box.fr

Light Version • 0.68 sec • © Coriola.com